Micro Focus optimise les tests dans usine biotechnologique belge moderne

Une nouvelle usine est une excellente opportunité pour faire avancer le processus. En particulier pour les technologies modernes, un nouveau site est un excellent endroit pour faire des essais. Du moins, c’est ce que pensait la société pharmaceutique UCB. L’entreprise a testé les possibilités du centre ALM/Qualité de Micro Focus lors de la mise en place d’un nouveau site d’entreprise en Belgique.

La numérisation d’une entreprise est un processus permanent. Dans de nombreux cas, il a commencé pendant la pandémie. Des entreprises qui souhaitent moderniser leur organisation en tirent parti. Les améliorations apportées par la numérisation convainquent alors un autre département de numériser. Ainsi, de nouvelles possibilités de numérisation se manifestent sans cesse.

Pour veiller à ce que le projet de numérisation se déroule rapidement et sans accroc, une entreprise peut faire appel à Micro Focus, un fournisseur de logiciels d’entreprise. Le logiciel doit constituer un outil pour les entreprises avec lequel elles simplifient et renforcent le cœur numérique de leur activité. Le noyau numérique comprend de nombreux éléments et Micro Focus offre donc son expertise dans quatre domaines : livraison plus rapide des applications, transformation informatique facile, protection contre les cybermenaces et analyse des données.

Le secteur pharmaceutique se numérise

Dans le secteur pharmaceutique, comme dans d’autres industries, la numérisation est une nécessité. Le secteur est fortement réglementé afin de garantir des normes de qualité. La numérisation est nécessaire pour ne pas tomber dans le piège de la paperasserie.

UCB est une entreprise dans ce secteur. Elle est active dans le monde entier et doit donc toujours être consciente des réglementations locales. La consultation de toutes les réglementations peut prendre beaucoup de temps, mais par la numérisation, UCB a pensé pouvoir résoudre ce problème. 

Ancienne connaissance

Quand la société a commencé l’intégration de SAP dans ses sites commerciaux du monde entier, UCB est entrée en contact avec Micro Focus. L’Application Lifecycle Management (ALM)/Quality Center de Micro Focus s’est montré être la solution idéale pour les besoins de test d’UCB.

Emmanuel Devos, responsable des tests informatiques chez UCB, nous raconte cette expérience : « Notre déploiement SAP était très complet. Il comprenait les finances, la production, la chaîne d’approvisionnement et les RH. En outre, sa mise en œuvre a pris plusieurs années. ALM/Quality Center a grandi en même temps que le projet. Nous l’utilisons pour effectuer des tests standard dans tous nos emplacements. »

Notre déploiement SAP était très complet. Il comprenait les finances, la production, la chaîne d’approvisionnement et les RH. ALM/Quality Center a grandi en même temps que le projet.

Emmanuel Devos, responsable des tests informatiques chez UCB

UCB étant une entreprise internationale, les tests doivent être conformes à de nombreuses réglementations différentes. Le personnel en charge des tests peut étudier les règlements avant chaque test, mais cela demande énormément de temps. Les tests standardisés résolvent ce problème. 

La solution numérique permet également d’assurer le suivi des tests qui doivent encore être effectués grâce à un programme clair. Si un employé rencontre un défaut au cours du processus de test, il peut indiquer dans un outil où une maintenance est nécessaire. Pendant la procédure de test, le système enregistre des informations utiles. Ces informations peuvent ensuite être utilisées pour justifier une décision.

En outre, la solution propose des modèles qui peuvent être entièrement personnalisés en fonction des besoins de toute organisation. Enfin, les systèmes open source permettent à l’entreprise d’accéder à une large gamme d’applications qui optimisent le cycle de vie.  

Le nouveau site offre des perspectives

Après une expérience positive avec l’ALM/Quality Center, UCB a été convaincu de coopérer avec Micro Focus. Cela s’est traduit avant tout par une coopération étendue pour une application pharmaceutique destinée aux patients. Il s’agit d’un remplacement pratique des documents administratifs que les patients devaient remplir.

Il ne restait que le processus de production. La construction d’une nouvelle usine de biotechnologie en Belgique a fait évoluer la situation. Mathieu Marrot, contrôleur qualité de la nouvelle usine d’UCB, a joué le premier rôle dans la numérisation du nouveau site de l’entreprise.

De nombreuses réglementations s’appliquent au secteur pharmaceutique et les tests sont également primordiaux en dehors de l’environnement informatique. « Le nouvel environnement sera soutenu par un large éventail d’équipements provenant de dizaines de fournisseurs différents. L’équipement doit faire l’objet d’un test de qualité par le fournisseur et d’un test indépendant sur notre site d’UCB », explique Marrot.

Ses collègues suisses lui ont appris que, traditionnellement, les conditions de test n’étaient pas idéales. Le manque de normalisation a entraîné des problèmes lors de l’exécution des projets et les protocoles papier ont nécessité un processus d’archivage complexe. Fort de cette expérience, Marrot a souhaité numériser le processus de test.

Bien que le projet ne porte pas sur un environnement informatique complet, Marrot était curieux des différentes possibilités offertes par la solution numérique. Il en a parlé à Devos et à Micro Focus. « Le système ALM/Quality Center nous a semblé être un meilleur moyen de documenter les activités de vérification par voie électronique, c’est pourquoi nous nous sommes intéressés à l’expérience du service informatique. »

Travailler plus efficacement

Ce centre de qualité a rapidement suscité le respect de Marrot. A nouveau, le principal intérêt est que les tests sont automatiquement conformes aux réglementations en vigueur. Mais la solution avait plus à offrir, comme les signatures électroniques qui permettaient d’accélérer le processus d’approbation. En outre, les collaborations avec les partenaires ont été simplifiées car toutes les parties pouvaient accéder à une seule plate-forme centrale.

« L’accès à nos données est strictement séparé par rôle ou par fournisseur. Étant donné que tant de personnes ont accès au système, il est formidable que nous puissions l’ouvrir avec ALM/Quality Center qui effectue un contrôle d’accès basé sur les rôles. De cette façon, la vie privée ou les droits d’accès ne sont jamais violés et tout se fait dans le respect de la propriété intellectuelle de l’équipement », précise Devos.

Pour bénéficier du panorama complet des tests du début à la fin, UCB a également mis en place le module ALM/Quality Center Requirements, en étroite collaboration avec Micro Focus. Une nouveauté qui a permis d’aligner facilement les résultats des tests. Chez UCB, les résultats des tests des fournisseurs étaient saisis dans un modèle choisi par le partenaire. 

Le centre ALM/Qualité me permet de me connecter au système et de visualiser l’état des tests en direct. Il me fournit des informations pertinentes et, en personnalisant les indicateurs clés de performance et les rapports génériques, je peux générer des données de rapport utiles pour la gestion de projet senior.

Mathieu Marrot, contrôleur qualité de la nouvelle usine d’UCB

UCB a inversé les rôles : les modèles de test qui n’étaient pas spécifiques à un type de matériau étaient désormais imposés par UCB à différents fournisseurs. Ainsi, les modèles ont été standardisés et l’évaluation rendue plus facile. Pour les autres tests, le vendeur était toujours libre de choisir un modèle de test dans Excel. La solution Micro Focus a automatiquement transféré les résultats entrants vers un modèle standard.

Au final, plus de 14.000 documents ont été téléchargés dans le module ALM/Quality Center Requirements, ce qui équivaut à environ 50.000 tests. Le projet est encore en cours, mais Marrot dresse déjà un bilan prudent : « Avec un projet de cette taille et des activités de test qui se déroulent dans toute l’Europe, il est difficile de garder le contrôle. Le centre ALM/Qualité me permet de me connecter au système et de visualiser l’état des tests en direct. Il me fournit des informations pertinentes et, en personnalisant les indicateurs clés de performance et les rapports génériques, je peux générer des données de rapport utiles pour la gestion de projet senior. »

Informations actualisées

La qualité est à nouveau testée sur site dans l’usine UCB. Cela se fait à l’aide de tablettes qui sont connectées au réseau UCB et envoient leurs résultats simultanément à ALM/Quality Center. À tout moment, l’équipe peut consulter la manière dont les fournitures et les tests sont liés. Les chefs de projet peuvent vérifier combien de tests sont effectués et quels défauts sont traités. Cette transparence de bout en bout est également un grand avantage pour UCB.

Devos conclut : « ALM/Quality Center nous permet de faire plus dans le même délai, en améliorant la solidité, la traçabilité et l’efficacité de nos tests. Pour atteindre les mêmes niveaux de qualité avec des processus traditionnels et manuels, il faudrait une quantité énorme de ressources. Au lieu de cela, nous disposons d’une meilleure qualité et d’une meilleure intégrité des données, ce qui augmente notre degré de confiance et réduit notre risque commercial. Le partenariat que nous avons établi avec Micro Focus nous plaît. Ils ont écouté attentivement nos exigences et ont travaillé en étroite collaboration avec nous pour répondre à nos besoins sur ce projet crucial. »


Il s’agit d’une contribution commerciale en coopération avec Micro Focus. Pour plus d’informations sur les solutions de l’entreprise, veuillez cliquer ici.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison