Comment veut ThoughtSpot, solution informatique décisionnelle, conquérir l’Europe ?

ThoughtSpot Beyond 2022

ThoughtSpot veut se développer : en Europe et certainement en Belgique et au Luxembourg. À cette fin, un nouveau modèle de licence est plus important que de nouvelles fonctionnalités, même si les développeurs et autres profils techniques sont de plus en plus appréciés. Comment la solution se distingue-t-elle de Tableau et Looker, entre autres ?

Une référence luxembourgeoise et aucune belge à la conférence Beyond 2022 de ThoughtSpot à Las Vegas. Cela va changer l’année prochaine, prédit Edgar De Groot, ingénieur commercial principal de la société. Il admet que l’accent mis sur les petits pays d’Europe est limité pour le moment. Il explique que les organisations de l’UE ne peuvent pas servir tous les pays tout de suite.

Nouvelle formule de prix

Il faut maintenant se réorienter. ThoughtSpot propose en effet une licence d’entrée de gamme à 95 dollars par mois, qui peut ainsi répondre aux besoins des PME et des petites équipes. « Le nouveau modèle de tarification est très important », confirme Sean Zinsmeister, Senior Vice-President Marketing Produit. Il démontre la direction que nous voulons prendre en tant qu’entreprise. Au départ, nous étions axés sur le Global 2000, mais de plus en plus de PME et de natifs du numérique pénètrent le marché. Toutes les organisations ne souhaitent pas se lancer immédiatement dans un projet d’entreprise.

Comme Google, nous utilisons une boîte de recherche simple.

Sudheesh Nair, PDG de ThoughtSpot

La transformation de ThoughtSpot en société de cloud computing a permis de mettre en place le nouveau modèle de tarification avec une formule d’entrée de gamme liée à une simple carte de crédit. Désormais, tout le monde peut se lancer dans l’entreprise d’informatique décisionnelle, mais pour quelle raison exactement ?

Google pour les données

« ThoughtSpot est de loin la solution d’informatique décisionnelle la plus simple disponible », déclare Scott Holden, directeur marketing. Le PDG Sudheesh Nair fait à son tour référence à la vedette de ThoughtSpot : la fonction de recherche. « Nous proposons une boîte de recherche simple, comme Google. Cela vous permet d’effectuer une recherche rapide dans une très grande quantité de données. »

Par analogie avec Google, le logiciel de ThoughtSpot fournit des résultats en quasi temps réel sur les requêtes des utilisateurs. Ce sont parfois des utilisateurs professionnels, car la boîte de recherche leur permet de poser ces questions dans un langage naturel sans aucune connaissance du langage SQL. La simplicité est la sophistication suprême, selon un radieux Nair. Il est très difficile de rendre les choses faciles. Alors que d’autres solutions d’informatiques décisionnelles disposent également d’une fonction de recherche, le PDG est convaincu que seul ThoughtSpot offre la rapidité et la simplicité d’un moteur de recherche de type Google.

ThoughtSpot CEO Sudheesh Nair
Le PDG et cofondateur Sudheesh Nair souligne la difficulté de créer une solution simple.

« En outre, ThoughtSpot offre une granularité infinie », complète Zinsmeister. Par exemple, lorsque vous regardez les résultats trimestriels par région dans un graphique, vous pouvez immédiatement examiner le chiffre d’affaires par magasin ou par produit si ces données existent. ThoughtSpot est fier de cette fonctionnalité, que nous voyons en action lors des démonstrations.

Aucun frais de licence par utilisateur

ThoughtSpot veut mettre des outils d’analyse à la disposition des utilisateurs professionnels en mettant l’accent sur la simplicité et la recherche en temps réel. Les experts en données ne devraient pas perdre leur temps et leur talent à créer des tableaux de bord pour l’entreprise, semble-t-il. Pour ce faire, l’entreprise a un autre atout dans sa manche : le prix de la licence ne dépend pas du nombre d’utilisateurs, quelle que soit la formule.

Dans les abonnements d’entreprise, ThoughtSpot prend en compte le nombre de requêtes pour calculer un coût basé sur l’utilisation, mais une organisation peut donner à tous ses employés l’accès à l’analyse par ThoughtSpot sans coût supplémentaire. Si vous aviez souscrit à un abonnement concurrent, vous devriez fournir à tous ces utilisateurs des licences individuelles, qu’ils aient ou non la capacité de travailler avec les outils.

(Pas) moins cher

ThoughtSpot est-il donc moins cher ? Oui et non. « ThoughtSpot est plus coûteux que votre solution d’informatique décisionnelle traditionnelle », déclare Leon Tang, vice-président de l’analytique chez Factory14, basé au Luxembourg. Son entreprise achète des marques de commerce électronique et optimise leurs ventes, et s’appuie donc fortement sur les données. Il a déjà acquis de l’expérience avec la plupart des solutions courantes. « Cependant, quand on prend en compte tous les éléments, on finit par payer moins cher. »

Quand on prend en compte tous les éléments, on finit par payer moins cher.

Leon Tang, vice-président des analyses de Factory14

Tang clarifie. Le coût mensuel de ThoughtSpot est plus élevé que celui de Tableau ou Looker, par exemple, lorsque vous utilisez ces services de manière traditionnelle. Cependant, ThoughtSpot facture en fonction du volume de données et non des utilisateurs, ce qui vous permet de donner accès à beaucoup plus de personnes. En outre, le prix total ne se limite pas à l’outil d’informatique décisionnelle. Il faut également tenir compte du coût de création des tableaux de bord, de la satisfaction professionnelle des analystes et de la valeur ajoutée que représente l’accès des utilisateurs aux données.

Les cadres, les stagiaires et les développeurs

Factory14 compte environ 140 employés, dont 90 ont accès à ThoughtSpot. Il s’agit de profils issus de toute l’entreprise, de tous âges, avec ou sans formation technique. « Tableau est tellement plus complexe », ajoute Tang. « D’après mon expérience, deux à trois pour cent des utilisateurs deviennent autonomes avec cette solution. Avec ThoughtSpot, tout le monde peut s’entendre, du cadre supérieur au stagiaire. Nous constatons un taux de rétention incroyable. »

Si la simplicité et le modèle de licence sont des atouts importants pour ThoughtSpot, ce qui ressort de Beyond 2022, c’est la manière dont la société cible également de manière convaincante les profils techniques et les développeurs. Il s’agit d’une évolution assez récente. « Nous voulons également ciser les développeurs », confirme Holden. Ils obtiennent des outils pour utiliser ThoughtSpot avec du code et intégrer les capacités dans leurs propres applications. À cette fin, la société a déjà présenté ThoughtSpot Anywhere, qui fournit les API nécessaires. « L’adoption de ce produit dépasse nos attentes élevées », a déclaré le directeur marketing.

Cloud et temps réel

Utilisateurs professionnels de tous types, profils techniques, entreprises et PME : ThoughtSpot est-il l’outil de d’informatique décisionnelle pour tous ? Holden et de Groot voudraient nuancer cela. Tout d’abord, la solution d’informatique décisionnelle ne convient qu’aux organisations qui disposent de leurs données en ordre dans le cloud. À cet égard, ThoughtSpot fait partie d’un ensemble plus large de solutions, qui comprend également des acteurs tels que hyperscalers, Snowflake et Databricks.

Ensuite, De Groot ne veut pas écarter les solutions d’informatique décisionnelle telles que Tableau, Microsoft BI et Looker, qui sont également considérées comme anciennes. « ThoughtSpot est idéal pour les organisations qui ont besoin de libre-service, où les utilisateurs ayant des questions diverses cherchent des solutions en temps réel. Si vous avez la même question chaque semaine, autant construire un tableau de bord avec une solution différente. » Tang ajoute que des solutions telles que Tableau offrent actuellement plus de fonctionnalités aux analystes de données techniques.

Réponse avant la question

Quoi qu’il en soit, ThoughtSpot dispose d’une histoire unique avec laquelle elle peut continuer à conquérir le marché européen, renforcée par les nouveaux modèles de licence et un écosystème de partenaires. L’ambition pour l’avenir est grande, conclut le PDG.

Nair : « Aujourd’hui, nous avons de nombreux partenaires précieux, mais cela ne signifie pas que nous ne serons pas compétitifs dans le futur. Nous voulons rester concentrés en tant qu’entreprise, mais nous nous efforçons de nous connecter nous-mêmes à autant de sources de données que possible. Nous voulons devenir la couche d’expérience pour les données dans le cloud. »

En termes de fonctionnalité, Nair souhaite que ThoughtSpot devienne plus qu’une sorte de Google pour les données dans le cloud. « Idéalement, ThoughtSpot ne se contente pas de fournir des réponses rapides aux questions, mais la solution peut montrer de manière proactive les bons aperçus avant même que l’utilisateur ne pose la question. » ThoughtSpot veut se développer dans tous les domaines. Nous sommes curieux de savoir quelles nouvelles entreprises seront prêtes à raconter leur histoire l’année prochaine.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison