Huawei débarque en Belgique avec de nouveaux ordinateurs portables

Huawei lance de nouveaux ordinateurs portables haut de gamme et les lancera également en Belgique. La série MateBook X Pro combine d’excellentes spécifications avec un écosystème Huawei unique, bien que celui-ci risque de moins plaire.

Huawei renouvelle sa série MateBook X avec l’introduction du MateBook X Pro. La version 2022 de cet ordinateur portable est fondée sur des puces Intel et possède un écran de 14,2 pouces. Cet écran compte 3 120 x 2 080 pixels, a une luminosité de 500 nits et prend en charge 100 % de la gamme de couleurs DCI-P3. Huawei affirme que ses ordinateurs portables ont un DeltaE inférieur à 1 dès leur sortie de l’emballage. Il s’agit d’une affirmation audacieuse, car un DeltaE inférieur à 2 est synonyme de couleurs de très haute qualité et de précision.

Portables Huawei en Belgique

Il y a déjà un moment que Huawei a présenté les MateBook 14 et le MateBook X Pro 2020 sur le marché belge. Ils ont été accueillis avec l’enthousiasme grâce à leur qualité de fabrication, de leur design et de leur prix intéressant. Cependant, il n’y a pas eu de suite.

Pour ces appareils, Huawei opte pour les puces Intel Core de la onzième génération (Tiger Lake) et non pour les processeurs Alder Lake de la douzième génération. Ce n’est pas grave, à condition que le fabricant choisisse un prix compétitif. Cependant, le prix de détail recommandé de 1 899 euros pour l’Europe nous fait penser que l’appareil devra faire face à une concurrence féroce de la part des ordinateurs portables haut de gamme d’autres fabricants qui ont déjà Alder Lake à bord.

C’est d’autant plus vrai que les portables n’apparaîtront dans notre pays qu’aux alentours de l’été. Huawei va réintroduire l’ensemble de sa gamme d’ordinateurs portables renouvelée en Belgique, mais la traduction du matériel en azerty entraîne un peu de retard. Le prix de détail recommandé en Belgique, ainsi que la disponibilité exacte, ne sont donc pas encore connus.

Tablette et AiO

Huawei lance également le MateBook E, un appareil inspiré de la Surface Pro, dont l’ordinateur est une tablette démontable de 12,6 pouces. Huawei a opté pour un écran Oled et annonce à nouveau d’excellentes couleurs avec une reproduction DCI-P3 à 100 % et un DeltaE inférieur à 1. La version d’entrée de gamme avec processeur Core i3 aura un prix de détail recommandé européen de 649 €, ce qui n’est encore qu’une indication du prix sur notre marché.

La MateStation X est un tout-en-un qui existe depuis un certain temps en Chine, mais qui est maintenant commercialisé dans le monde entier. L’appareil dispose d’un écran tactile de 28,2 pouces avec une résolution de 3 840 x 2 560 pixels sur un ratio 3:2. Pour cet ordinateur, Huawei s’est associé à AMD. À l’intérieure, on trouve les processeurs AMD Ryzen 5000H. Le prix de détail recommandé est de 2 199 euros, mais le lancement de cet appareil en Belgique n’a pas encore été confirmé.

Appareil super

Lors du lancement, Huawei met en avant le « Super Device ». Il s’agit du nom collectif du fabricant pour désigner un écosystème intégré dans lequel vous pouvez très facilement utiliser ensemble votre ordinateur portable, votre smartphone et votre tablette. Par exemple, vous pouvez rapidement ouvrir votre téléphone sur votre ordinateur et, à partir de là, exécuter diverses applications sur l’écran de l’ordinateur portable. Vous pouvez également combiner des dispositifs pour obtenir des fonctionnalités supplémentaires, par exemple en reliant un stylo et un stylet à un ordinateur portable.

Le concept est intéressant et Huawei est fortement engagé dans cette intégration. Néanmoins, cet argument de vente ne fera probablement pas trop populaire chez nous. L’écosystème mobile est toujours déconnecté de Google en raison des sanctions américaines, ce qui met à l’épreuve la convivialité des appareils en Belgique. Huawei affirme avoir une alternative pour chaque application Google, mais ce n’est qu’une piètre consolation dans un marché concurrentiel où les concurrents n’ont pas à défendre leur offre par des arguments du type « oui, mais ».

Les portables et leur disposition dans notre pays nous intriguent. Huawei reste un fabricant de matériel qui peut fournir d’excellents appareils. Les beaux MateBooks ont donc de bonnes chances d’être bien accueillis.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison