Nvidia se prépare à mettre fin à l’acquisition d’Arm

Selon des sources internes, l’actuel propriétaire d’Arm, Softbank, prépare un plan pour faire entrer Arm en bourse si Nvidia se retire définitivement.

Nvidia veut racheter Arm pour 40 milliards de dollars, mais cette opération provoque de nombreuses résistances. Arm est actuellement une partie indépendante qui vend des licences pour l’architecture ARM et les conceptions de processeurs à de nombreux acteurs dans le monde entier. Ils craignent que le rachat réduira l’indépendance de Nvidia.

Les clients d’Arm sont même des concurrents de Nvidia dans certains cas. On peut craindre également que Nvidia utilise Arm principalement pour renforcer sa propre position sur le marché au détriment des autres parties. Des entreprises comme Apple, Intel, Microsoft, Amazon et d’autres ont fourni aux régulateurs du monde entier suffisamment de munitions pour faire échouer l’accord. D’autre part, Arm affirme que sans Nvidia, elle sera dans une mauvaise position concurrentielle.

Selon Bloomberg, il apparaît maintenant que Nvidia elle-même désire mettre fin au projet. L’accord initial est valable jusqu’au 13 septembre 2022, mais peut être prolongé automatiquement si l’approbation prend plus de temps. Au tout début, Nvidia avait estimé que l’approbation prendrait 18 moi. Cependant, avec la date limite du printemps qui approche, cela semble irréaliste.

Nvidia répond officiellement à Bloomberg qu’elle maintient sa vision et que le transfert d’Arm à Nvidia offre des possibilités de faire progresser Arm. « Nous gardons l’espoir que l’approbation sera donnée », a déclaré le porte-parole.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison