Samsung révèle un téléphone pliable en accordéon et d’autres variantes

Pourquoi se contenter d’un seul pli quand on peut aussi fabriquer des téléphones qui se plient deux fois ? Au CES, Samsung présente de nouveaux concepts d’appareils pliables, malgré les questions pratiques qui subsistent.

Samsung montre au CES que se plier deux fois est plus intéressant que se plier une fois. Le fabricant met actuellement dans le marché des téléphones pliables avec les séries Galaxy Z Fold et Z Flip, mais il veut clairement aller beaucoup plus loin. Les Z Fold 3 et Z Flip 3 ont chacun un pli et semblent donc assez modestes face à ce que le géant coréen des smartphones présente au salon.

Écran accordéon

Le premier est le Flex S, qui est disponible en deux variantes. Les deux téléphones suivent le même concept. Ils se plient en deux et fonctionnent comme un accordéon. Ainsi, lorsqu’il est fermé, vous disposez d’un seul écran sur le devant, qui devient trois fois plus grand lorsque vous ouvrez l’appareil. Les deux autres tiers de l’écran sont protégés à l’intérieur. L’avantage de cette approche est que l’appareil ne comporte en fait qu’un seul écran, qui peut être utilisé autant en mode téléphone qu’en mode tablette.

La version large de cet appareil à double pliage offre beaucoup d’écran. Fermé, c’est un grand (et aussi gros) téléphone ; lorsque vous l’ouvrez, vous disposez d’une solide tablette 16:10.

Plus petit

La variante de petite taille se déploie d’un cube portable à un téléphone volumineux. Pour cet appareil, l’écran ne s’étend pas jusqu’au bout. Au lieu de cela, Samsung a opté pour un bloc translucide qui se replie sur la partie centrale de l’écran en mode fermé. Vous disposez ainsi d’un deuxième écran protégé lorsqu’il est fermé, dont la valeur ajoutée n’est pas claire.

La troisième variante est le Flex G, où aucune partie de l’écran ne se trouve à l’extérieur. Il ne se plie pas en accordéon, mais présente un pli serré et un autre, légèrement plus large, qui permet de le fermer complètement. La lettre « G » est une version stylisée de ce concept de pliage.

Ordinateur portable pliable

Qui a dit que les écrans pliables ne sont adaptés qu’aux tablettes et aux ordinateurs portables ? Pas Samsung : le Flex Note est un ordinateur portable sans clavier. L’écran passe à l’intérieur complet. L’appareil ressemble à un ordinateur portable de 13 pouces, mais dispose en même temps d’un écran de 17 pouces. Les commandes se trouvent sur un côté de l’écran, par des boutons variables. Le concept a l’air sympa, mais son utilisation nous semble limitée en raison de l’absence de clavier.

Cette approche n’est pas nouvelle. Juste avant la pandémie, Lenovo avait déjà présenté le ThinkPad X1 Fold, qui fonctionne selon le même principe. Lenovo a commercialisé le produit, qui n’a jamais vraiment réussi.

Autres idées

Enfin, Samsung présente un téléphone dont l’écran est un peu enroulé, afin de pouvoir le faire glisser et un haut-parleur intelligent sous lequel un écran est plié en forme de cylindre. Cet écran s’affiche en appuyant sur un bouton.

Quelle est vraiment la pertinence de tous ces prototypes ? Les Galazy Z Fold et Flip montrent qu’il existe bien une demande pour du matériel pliable. Ces nouveaux concepts poussent l’imagination, mais présentent aussi des inconvénients. Par exemple, les téléphones sont très épais lorsqu’ils sont pliés. Les idées présentées au CES montrent la direction que Samsung veut et peut prendre avec la technologie des écrans pliables.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison