1 PME belge sur 5 n’a pas de site web et n’en veut pas

website bouwen

Même si la situation s’améliore un peu, les PME belges sont très à la traîne par rapport aux pays voisins en ce qui concerne leur propre site web.

Dans une enquête menée par Sortlist début avril auprès de 1 000 entreprises aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne, en France et en Belgique, il est apparu que les PME belges ne considèrent pas que leur propre site web est un élément suffisamment important. Seuls 44 % d’entre eux ont un site web aujourd’hui, ce qui est beaucoup moins que les Pays-Bas (63 %), l’Allemagne (70 %), la France (77 %) et l’Espagne (80 %).

Si l’on considère le nombre de PME qui veulent lancer un site web entre aujourd’hui et fin 2023, il apparaît que la Belgique veut rattraper son retard à court terme. Pas moins de 36 % des PME interrogées souhaitent disposer d’un site web en ligne d’ici là, soit près du double du chiffre actuel. L’ascension dans nos pays voisins est moins abrupte, car leur nombre était déjà élevé : Les Pays-Bas (25 %), l’Allemagne (18 %), l’Espagne (15 %) et la France (13 %).

Les PME belges ne considèrent pas la création d’un site web une priorité en 2022 ou 2023. Au moins une PME sur cinq n’en veut pas, ce qui est beaucoup plus que dans nos pays voisins, les Pays-Bas (12 %), l’Allemagne (12 %) et la France (10 %). L’Espagne est en tête avec à peine 5 % des PME qui ne souhaitent pas avoir de site web d’ici 2023.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison