6 000 emplois menacés chez HP

hp support assistant

Le fabricant d’ordinateurs HP doit faire des économies après que ses derniers résultats trimestriels aient révélé une perte de revenus de 11 %. D’ici à 2025, HP veut économiser 1,4 milliard de dollars.

HP a annoncé une série de licenciements après que ses derniers chiffres trimestriels aient révélé de mauvais résultats. Selon le directeur général Enrique Lores, les chiffres ont légèrement dépassé les (faibles) attentes. Pourtant, entre 4 000 et 6 000 membres du personnel doivent craindre pour leur avenir. Cela correspond à 12 % de la main-d’œuvre.

Chute des ventes

Il n’est pas étonnant que la demande d’ordinateurs, en particulier sur le marché privé, ait considérablement diminué à la suite de la pandémie de corona. HP a enregistré une perte de revenus de 11 % au quatrième trimestre par rapport à l’année dernière. Pour l’ensemble de l’année, HP a réalisé des revenus de 63 milliards de dollars et des bénéfices de 6,6 milliards de dollars. C’est un pour cent de moins qu’un an auparavant.

« Malgré un environnement macroéconomique en évolution rapide et une baisse de la demande, nous avons réussi à terminer notre année fiscale solidement », a déclaré le PDG Lores. Pourtant, HP doit travailler sur les économies et le PDG propose un plan stratégique. « Le plan de transformation « Future Ready » devrait viser à réaliser des économies structurelles importantes grâce à la transformation numérique, à l’optimisation du portefeuille et à l’efficacité opérationnelle. »

Optimiser le fonctionnement de l’entreprise

Selon Lores, les raisons du prochain cycle de licenciements sont évidentes. « Pendant la pandémie de corona, la situation était chaotique. La demande a explosé, tant pour les composants que pour les nouveaux produits. Comme tout le monde, nous avons commencé à investir tête baissée dans différentes couches de l’entreprise. Maintenant que la demande est en baisse, nous devons rationaliser et réduire les investissements du côté des coûts. »

HP offrira moins de produits uniques. D’autre part, l’entreprise prévoit d’investir dans des produits « as-a-service ». Il peut s’agir de dispositifs-as-a-service jusqu’à l’encre-as-a-service. « Nous allons développer nos services clients et ajouter de nouveaux domaines aux services tels que le papier et le matériel d’impression. Parallèlement, nous voulons développer nos logiciels et services afin de fournir des solutions de travail hybride différenciées pour les salles de réunion et les bureaux à domicile. »

Ainsi, d’une part, jusqu’à 6 000 emplois risquent d’être supprimés. D’autre part, HP va également revoir ses offres. « C’est l’occasion de réduire le nombre de produits uniques sur le marché privé, par exemple. Nous estimons que toutes les mesures prévues dans le plan permettront de réaliser des économies d’au moins 1,4 milliard de dollars d’ici à la fin de 2025. Pour l’instant, nous devons partir du principe que la demande du marché n’augmentera pas rapidement », conclut Lores.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison