Google fait faillite en Russie après la saisie d’un compte bancaire

google rusland

Google est la première grande entreprise technologique russe à ne pas se contenter de geler ses opérations et cesse ses activités.

Selon Reuters, Google a déposé le bilan, car il ne peut plus conserver la branche russe. L’année dernière, elle représentait encore 134,3 milliards de roubles de chiffre d’affaires, ce qui correspond aujourd’hui à 1,95 milliard d’euros.

Les autorités russes ont saisi le compte bancaire local du géant de la recherche depuis la fin du mois de mars. En conséquence, Google ne peut plus payer ses plus de 100 employés et tous les autres fournisseurs locaux.

En mars, Google avait déjà supprimé la vente de publicités en ligne en Russie après l’invasion de l’Ukraine par ce pays. YouTube, quant à lui, a supprimé toutes les publicités en ligne sur les chaînes des médias d’État russes, avant de bloquer complètement ces chaînes.

lees ook

La Russie a déjà imposé de nombreuses amendes à Google avant de saisir son compte bancaire. Fin décembre, par exemple, elle a infligé une amende de 7,2 milliards de roubles, (94 millions d’euros), pour le retrait de contenus illégaux. Cette décision a été suivie plus tard d’une amende d’un milliard de roubles (15 millions d’euros) parce que le géant de la recherche ne voulait pas rétablir l’accès à certaines chaînes.

Google est la première grande entreprise technologique russe qui, au-delà du gel de ses activités, dépose son bilan. Apple, Microsoft, Red Hat, Intel, AMD, Oracle et SAP entre autres, ont déjà cessé leurs activités.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison