IBM fait ses adieux à son personnel russe

IBM

IBM est sur le point de quitter la Russie. À cette fin, l’entreprise fait progressivement ses adieux à son personnel russe.

Les activités commerciales ont été suspendues au début de la guerre. Seuls les employés russes de la société sont restés pendant toute la période. Maintenant, ça change.

Communiqué fuité

Arvind Krishna, PDG d’IBM, a annoncé cette décision en interne le 30 mai. Une semaine plus tard, la société a publié l’annonce en ligne après la fuite de la décision.

« Alors que les effets de la guerre continuent de s’aggraver et que l’incertitude quant aux conséquences à long terme grandit, nous avons pris la décision de supprimer progressivement les activités d’IBM en Russie. Nous considérons que cette démarche est juste et nécessaire, et qu’elle constitue une étape naturelle après la suspension de notre activité. »

Impact économique faible

L’impact financier de cette décision sera tout à fait gérable pour l’entreprise. En effet, le directeur financier James Kavanaugh a déclaré, lors de l’annonce des prévisions financières de cette année, que le marché russe représente environ 0,5 % du chiffre d’affaires total d’IBM.

HP a également pris la décision, ce mois-ci, de quitter définitivement la Russie. Les conséquences financières y sont plus importantes. L’année dernière, le marché russe a représenté un milliard de dollars de chiffre d’affaires. Chez IBM, la perte de chiffre d’affaires est estimée à 300 millions de dollars.   

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison