Intel choisit l’Allemagne, la France et l’Italie pour une expansion européenne des milliards

Intel Core i9-9980XE
A photo released Oct. 8, 2018, shows a 9th Gen Intel Core processor packages. The processor family is optimized for gaming. (Source: Intel Corporation)

Intel va investir des milliards de dollars dans une nouvelle usine de puces et des infrastructures auxiliaires en Europe. L’Allemagne, la France et l’Italie seraient préférables.

Intel va construire une nouvelle usine de puces hypermoderne en Allemagne. La France obtiendra un centre de recherche et l’Italie une usine d’assemblage. Le rapport de Bloomberg s’appuie sur des sources anonymes. Intel confirme qu’elle investira en Europe, mais ne veut pas encore nommer de pays spécifiques.

Des dizaines de milliards

Sur le site allemand, Intel prévoit de fabriquer des puces en utilisant les tout derniers nœuds de production. L’usine de puces en question sera donc moderne, et sa construction coûtera 20 milliards de dollars ou plus. L’usine en Italie représenterait également un investissement d’environ 10 milliards de dollars. Le centre français coûterait beaucoup moins cher.

Intel investit 28 milliards de dollars dans la construction de nouveaux sites en Europe d’ici à 2022 et compte également sur l’aide financière des gouvernements. Au total, le fabricant américain de puces électroniques souhaite investir jusqu’à 80 milliards d’euros pour renforcer sa présence dans l’UE.

Retour technologique

Intel, pour sa part, veut retrouver son avance technologique et fabriquer les puces les plus avancées du monde dans ses propres usines. Ce fut le cas pendant des années, jusqu’à ce qu’une migration ratée vers le 10 nm permette à TSMC de prendre l’avantage. Aujourd’hui, les puces les plus avancées y sont fabriquées. Intel veut revenir au niveau de la concurrence en 2024, puis prendre la tête en 2025.

En outre, l’entreprise dirigée par Pat Gelsinger prévoit de concurrencer directement les autres fabricants de puces. Historiquement, Intel a fabriqué des puces principalement pour lui-même, mais à l’avenir, le géant des processeurs souhaite ouvrir ses usines aux clients également. Cela inclut le site en Allemagne.

Ambition européenne

L’Union européenne, pour sa part, souhaite également une production renforcée de puces en Europe. La pénurie persistante de puces a montré que l’UE est trop dépendante des importations étrangères pour les composants clés. L’industrie automobile, entre autres, s’y oppose fermement. L’UE considère l’augmentation de la production de puces en Europe comme un objectif stratégique.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison