Proximus laisse sa filiale TeleSign conclure un accord de fusion pour l’introduction en bourse

Beurs

La décision est prise. Proximus introduit la filiale réussie TeleSign en bourse. Pour ce changement, TeleSign conclut un accord de fusion avec North Atlantic Acquisition Corporation.

Après que quelques rumeurs aient circulé sur une éventuelle introduction en bourse de TeleSign, Proximus a elle-même confirmé plus tôt qu’elle étudiait cette voie. Après avoir examiné les options, une introduction en bourse semble être la plus avantageuse.

Continuer à réaliser la croissance

L’introduction en bourse intervient après une période de croissance considérable pour TeleSign. En février, Proximus a racheté toutes les actions de BICS, devenant ainsi l’unique propriétaire de l’entreprise.

Proximus annonce que l’IPO donnera à TeleSign plus de potentiel pour réaliser une nouvelle croissance. Elle est spécialisée dans les services d’authentification et d’identité numérique pour les plus grandes marques internet au monde, les pionniers du numérique et les entreprises natives du cloud. La technologie doit maintenant être étendue à plus de régions du monde.

Appréciation

Telesign et la North Atlantic Acquisition Corporation ont annoncé conjointement hier qu’ils avaient conclu l’accord de fusion avec l’intention de l’introduire en bourse. TeleSign est actuellement évalué à 1,3 milliard de dollars. On ne sait pas combien Proximus elle-même a payé pour l’acquisition de l’entreprise en 2017. On sait que Proximus a payé au moins 230 millions de dollars, bien moins que le montant auquel TeleSign est désormais evolué.

L’accord de fusion a déjà permis de récolter environ 487 millions de dollars. Cela comprend un investissement en capital-investissement (PIPE) engagé de 107,5 millions de dollars de la SFPI-FPIM, de Finance Brussels et d’un groupe d’investisseurs belges, et jusqu’à 379,5 millions de dollars de la NAAC.

Comme annoncé précédemment, Proximus conservera à long terme une participation majoritaire dans TeleSign. Guillaume Boutin, PDG du Groupe Proximus, pense que c’est le meilleur choix : « Je suis convaincu qu’une introduction en bourse est l’option la plus logique pour exploiter tout le potentiel de TeleSign et créer de la valeur supplémentaire pour les actionnaires de Proximus.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison