Clientèle de SAP insultée par des augmentations de prix

sap prijzen

SAP prévoit une augmentation annuelle des prix de 3,3 %. Les clients du fournisseur de services de cloud sont mécontents de cette situation.

Le fournisseur informatique allemand SAP, spécialisé dans les systèmes ERP, a défini de nouvelles conditions contractuelles pour ses services de cloud. Il s’agit notamment d’une augmentation annuelle des prix de 3,3 %, que le fournisseur répercutera automatiquement lors de la conclusion d’une nouvelle année contractuelle. Comme de nombreuses entreprises aujourd’hui, SAP se cache derrière l’inflation croissante pour justifier les augmentations de prix. Les nouvelles conditions s’appliqueront tant aux nouveaux contrats qu’aux contrats renouvelés.

« Contrairement à la concurrence, nous n’avons pas appliqué d’augmentation de prix au cours des deux dernières années », se défend le PDG Christian Klein via le journal allemand Handelsblatt. « Dans le secteur du cloud, il est normal d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires avec les nouvelles versions et d’ajuster les prix par la suite. » Le cloud occupe une place de plus en plus importante dans le portefeuille d’activités de SAP : au cours du dernier trimestre, les services de cloud ont été leur principale source de revenus.

Petites entreprises désavantagées

La hausse des prix n’est pas totalement inattendue pour les clients de SAP. Selon le groupe d’intérêt DASG, cette hausse des prix se ressentira de manière disproportionnée. SAP calcule les taux sur la base de plusieurs paramètres tels que le nombre d’utilisateurs, le chiffre d’affaires, etc. En conséquence, les entreprises ayant moins d’utilisateurs paient déjà beaucoup plus et cet effet ne fera que se renforcer, c’est la critique des nouveaux tarifs. Sur une période de cinq ans, les clients devraient payer 18 % de plus qu’actuellement, ce qui ferait exploser le coût des licences pour les petites entreprises.

Le fait que SAP ait publié sans préavis ses nouvelles conditions contractuelles contribue simplement à aggraver la situation. DASG espère que SAP reviendra éventuellement sur ses pas.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison