Nouvelle stratégie et nouveau nom : Google veut faire entrer Anthos dans votre centre de données

Google Cloud

Google change le nom de son extension sur site en Google Cloud Platform. Anthos fera partie du portefeuille Distribured Cloud et devra concurrencer Microsoft Azure Stack et AWS Outposts.

Google intègre Anthos à son portefeuille Google Distributed Cloud. Google Anthos était le nom de la première tentative de la société d’étendre sa plate-forme Google Cloud au centre de données du client. Anthos permettait aux utilisateurs d’exécuter leurs propres services GCP sur du matériel local. La solution fait alors une bonne concurrence à Microsoft Azure Stack et AWS Outposts.

À la fin de l’année dernière, Google a présenté le Google Distributed Cloud (GDC). GDC permet aux clients de déployer des serveurs gérés avec les logiciels correspondants dans leurs centres de données ou à la périphérie. La GDC est donc en fait une extension d’Anthos. Comme toujours, Google a pris la voie de la plus grande confusion. C’est pourquoi la GDC était un produit autonome, distinct d’Anthos et donc une concurrence pour son propre service.

Anthos sous un nouveau nom

Maintenant, Google déploie Anthos à la GDC sous le nom de GDC Virtual. Cela permet aux utilisateurs de déployer leurs propres serveurs et d’y placer des logiciels pour créer une extension du Google Cloud. Le service ne semble pas ajouter de nouvelles fonctionnalités en plus d’Anthos. Pour les clients d’Anthos, rien ne change. L’expérience utilisateur reste la même, tout comme la stratégie de tarification.

Donc Anthos existe toujours, en théorie. Reste à savoir pour combien de temps. Google est doué pour semer le chaos dans ses propres services. Après tout, ils changent constamment de nom, de fonction et de groupe cible, s’ils ne finissent pas dans le fameux cimetière de Google. Google affirme qu’il est plus logique pour les utilisateurs professionnels, et c’est en partie vrai. Cependant, nous avons toujours l’impression que l’équipe chargée de la stratégie produit du géant de l’Internet utilise une approche basée sur la roulette pour ses décisions.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison