Red Hat lance poste de travail virtuel sur AWS

red hat

Red Hat rend Enterprise Linux for Workstations largement disponible via le cloud d’Amazon Web Services. Le bureau virtuel peut fonctionner via un navigateur de votre choix.

Red Hat Enterprise Linux for Workstations est optimisé pour les charges de travail puissantes et très graphiques. Red Hat vise ainsi les professionnels du graphisme qui ont besoin de la puissance de calcul complète d’une station de travail à tout moment et en tout lieu. Red Hat met désormais son bureau virtuel à la disposition d’Amazon Web Services et est disponible sur la place de marché AWS (pilotes GRID ou Tesla).

Le bureau RHEL peut fonctionner sur différentes plates-formes. D’une part, il est possible de le faire via Amazon NICE DCV et EC2, un protocole d’affichage à distance disponible avec des clients natifs pour Windows, Linux et macOS. Les utilisateurs peuvent également accéder à l’ensemble de l’offre logicielle de Red Hat et aux applications des fournisseurs de logiciels indépendants.

Dans cet environnement, les postes de travail virtuels supportent la résolution d’image 4K, les écrans multiples, les commandes tactiles, les périphériques USB, l’audio multicanal, les cartes à puce et la file redirection. Voilà tout ce dont les professionnels du graphisme ont besoin. En principe, le poste de travail virtuel peut également fonctionner à partir de n’importe quel navigateur web, mais il n’exploite alors pas tout son potentiel graphique.

Desktop-as-a-service

Le modèle « desktop-as-a-service » (DaaS) est en plein essor. Outre Red Hat, Canonical propose également des postes de travail virtuels Ubuntu sur AWS. Microsoft se concentre également sur l’expansion de Windows Cloud PC et d’Azure Virtual Desktop pour exécuter Windows sur n’importe quel appareil dans le cloud.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison