Google cherche à améliorer l’interaction entre le matériel Meet et Zoom

Poly Studio X70

Pour dynamiser Google Meet, Google souhaite que le matériel destiné à Meet soit également compatible avec Zoom.

Google souhaite que sa solution d’appel vidéo Meet soit plus largement adoptée. À cette fin, Google veut rendre les solutions matérielles pour Meet plus agnostiques sur le plan logiciel. Plus précisément, le géant de l’internet s’intéresse à Zoom. Cela signifie qu’une solution Meet peut aussi fonctionner avec Zoom, mais aussi vice versa. Meet pour les entreprises fonctionne généralement sous ChromeOS, mais il deviendra également compatible avec Android.

Les changements affectent d’abord Logitech et Poly. Les deux entreprises disposent de systèmes de salles de réunion axés sur l’une des solutions. À partir de 2023, les Logitech Rally Bar, Rally Bar Mini et toute la gamme Poly Studio X fonctionneront en mode natif avec Google Meet et Zoom. Tous les appareils Meet basés sur ChomeOS deviendront compatibles avec Zoom dans le courant de l’année.

Microsoft et Cisco

Cette collaboration rappelle un peu le pacte que Microsoft et Cisco ont conclu au début du mois. Là, les entreprises ont convenu que Teams fonctionnerait sur du matériel certifié pour Cisco.

Cette évolution est avantageuse pour les clients. Dans la plupart des cas, le matériel de réunion fonctionne indépendamment du logiciel de réunion qu’il contient. C’est le choix du logiciel et l’exclusivité qui l’accompagne qui lie une solution de vidéoconférence à Meet, Teams, Zoom ou WebEx. En séparant davantage le matériel et les logiciels, les clients ont plus de choix, ce qui est toujours une bonne chose.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison