Réduction d’un tiers à cause de suppression anciennes applis dans les boutiques d’applis

google play store apple app store

Google et Apple vont supprimer les vieilles applications qui ne sont plus mises à jour. En conséquence, les deux boutiques d’applications seraient considérablement réduites.

Au début du mois d’avril, Google a annoncé qu’il supprimerait automatiquement du Play Store les vieilles applis de deux ans ou plus. La politique de Google est liée à la sortie annuelle des versions d’Android. Pour se conformer à cette politique, l’application ne doit pas fonctionner sur une API mise en place il y a plus de deux versions d’Android.

Le même mois, Apple a envoyé un e-mail aux développeurs d’applications dont les applications n’ont pas été mises à jour depuis deux ans ou plus. Ils disposeront de 30 jours pour publier une mise à jour avant sa disparition définitive de l’App Store. Cela fait un certain temps qu’Apple contacte les développeurs d’anciennes applications, mais le récent afflux d’e-mails montre bien qu’Apple leur met la pression.

CNET a étudié les données de la société d’analyse Pixalate pour savoir combien d’applications disparaîtraient selon l’état actuel de l’App Store d’Apple et du Play Store de Google. L’App Store d’Apple perdrait environ 650 000 applications, ce qui réduirait son offre de 1,95 million d’applications à 1,3 million d’applications. Le Google Play Store perdrait environ 869 000 applications, laissant un total net de 1,7 million d’applications.

lees ook

Disponible pour les utilisateurs existants

Ces deux chiffres sont des estimations approximatives car Google donne aux développeurs jusqu’à novembre pour mettre à jour leurs applications. Il est probable que de nombreuses applications recevront une mise à jour d’ici là.

Dans le cas d’Apple, il est encore plus spéculatif car elle ne communique officiellement nulle part le délai de deux ans. Elle n’envoie des courriels qu’aux développeurs d’anciennes applications pour leur dire qu’ils ont 30 jours pour effectuer une mise à jour.

Si l’application est supprimée de la boutique d’applications de Google ou d’Apple, les nouveaux utilisateurs ne peuvent plus la trouver ni l’installer. Ceux qui ont payé pour une application ou qui ont téléchargé une fois une application gratuite peuvent toujours continuer à la télécharger à partir de la boutique d’applications. Les utilisateurs d’Android peuvent toujours « sideloader » si nécessaire. Avec Apple, la seule possibilité est l’App Store.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison