IBM accède aux mainframes Z dans le cloud

IBM

IBM va proposer la plate-forme mainframe Z par le cloud IBM. Sous la forme d’une machine virtuelle, l’offre est principalement destinée aux développeurs.

IBM veut donner aux développeurs et aux testeurs un accès à ses mainframes Z par le cloud. IBM appelle cette offre IBM « Z-as-a-Service » ou « Wazi-aaS ». Elle cible les développeurs et les testeurs. Le géant technologique va déployer des machines virtuelles contenant z/OS. Cela permettra aux développeurs de travailler avec les avantages d’un environnement de développement dans le cloud public. Il s’agit notamment de quantités variables de puissance de calcul et d’un modèle de paiement basé sur la consommation. La solution comprend un provisionnement automatique et fonctionne dans un environnement cloud sécurisé.

IBM veut ainsi combler le fossé entre une architecture mainframe dépassée et les avantages du cloud moderne. Elle espère qu’ainsi, les développeurs pourront construire, tester et déployer des applications beaucoup plus rapidement.

Matériel versus bébés préhistoriques

Bien qu’ils soient vieillots, les mainframes restent pertinents, notamment dans les grandes entreprises établies depuis longtemps. Pour IBM, le marché des anciens appareils est tout à fait lucratif. C’est un peu ironique, car on a appris récemment que l’entreprise ne considère pas son personnel plus âgé de la même manière. La société les aurait décrits comme des Dinobabies qui doivent rapidement disparaître. Pour le matériel plus ancien, IBM recherche des solutions modernes ; le personnel plus âgé est laissé à son sort. IBM nie ces allégations, même si elles proviennent de fuites de courriels.

IBM met actuellement son offre s/OS dans le cloud à la disposition de certains testeurs en tant que test. Une disponibilité plus large est prévue pour le second semestre 2022.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison