Le plus puissant superordinateur de Belgique s’appelle Lucia et se trouve à Charleroi

Charleroi

Le gouvernement wallon a inauguré Lucia à Charleroi. Ce nouveau supercalculateur est le nouveau champion informatique de notre pays et devrait aider la Wallonie dans son développement économique.

Le ministre wallon de de l’Économie, Willy Borsus, a inauguré Lucia à Charleroi. Lucia est un système HPC qui vit dans les bâtiments A6K près de la gare. Le nom est une référence à la chimiste belge Lucia de Brouckère, qui a été la première femme de notre pays à recevoir une fonction académique en 1937. L’ordinateur a été financé par la Région wallonne et construit par HPE pour l’institut de recherche Cenaero. Lucia a remplacé l’ordinateur précédent de Cenaero. C’était Zenobe : le premier superordinateur wallon datant de 2014.

Caractéristiques

Lucia est une madame impressionnante. Le superordinateur est le plus puissant de notre pays et se classe 245 dans le prestigieux Top 500, mis à jour pas plus tard que ce mois-ci. Le système se compose de modules Apollo 6500 de HPE, équipés de processeurs AMD Epyc 7513. Ces derniers possèdent chacun 32 cœurs de traitement, cadencés à 2,6 GHz. Lucia contient 725 processeurs Epyc, soit 23 200 cœurs de calcul au total.

En outre, le système utilise des accélérateurs Nvidia A100 et 121 To de RAM. Une interconnexion HDR Infiniband de Mellanox devrait tout coller ensemble. Ce matériel garantit une puissance de calcul de 2,72 PFlops ou 2 720 000 000 000 000 000 de calculs en virgule flottante par seconde, selon les chiffres du Top 500.

Applications

Le propriétaire Cenaero est spécialisé dans les simulations et les jumeaux numériques. Lucia sera déployée pour aider les entreprises à simuler et à prévoir le comportement de pièces ou de processus de production. Selon L’Echo, Borsus s’attend en outre à ce que le système ouvre d’autres domaines, notamment l’apprentissage automatique et l’IA. Enfin, Lucia devrait contribuer à améliorer le modèle climatique MAR de l’Université de Liège.

La construction de Lucia a coûté 10 millions d’euros. Un montant supplémentaire de 4,6 millions d’euros a été ajouté pour le fonctionnement. Lucia s’inscrit dans les ambitions européennes de renforcer les capacités de calcul intensif sur son propre territoire. L’ordinateur pourra coopérer avec d’autres systèmes européens, dont le très puissant système LUMI en Finlande, que la Belgique cofinance. La Belgique n’a actuellement aucun superordinateur autre que Lucia qui figure dans le Top 500. Le système Hortense de l’UGent n’est pas actuellement classé dans le top.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison