Nouveau record de trafic internet belge en 2021

Jamais avant, la Belgique n’a généré autant de trafic internet. Selon les chiffres du BNIX, 2021 a été une année record avec des pics de trafic à des niveaux sans précédent.

2021 était une année record pour le trafic internet belge. Cela ressort des chiffres de l’Internet eXchange Point BNIX, qui traite une part importante du trafic national. Tant le trafic moyen pour l’ensemble de l’année que le trafic de pointe individuel ont atteint un niveau sans précédent.

Plus de volume, un pic supérieur

Le BNIX signale un trafic moyen de 224 gigabits par seconde sur sa plate-forme. L’année dernière, ce chiffre était encore de 220 Go/s. Cette figure montre que les changements initiés à la suite des premiers confinements pendant la pandémie sont dans une certaine mesure structurels. En 2019, avant l’épidémie de Covid-19, le volume moyen n’était que de 160 Go/s.

Les pics individuels sont également plus élevés. Fin 2020, la barre des 600 Go/s a été dépassée pour la première fois. C’était un record à l’époque, mais de tels volumes sont devenus la routine en 2021. Le record est maintenant de 638 Go/s et a été établi le 15 février 2021. Jamais auparavant l’Internet eXchange Point n’avait vu passer autant de données en une seconde.

Effet des mesures

Dans les chiffres du BNIX, il y a un lien clair entre le trafic et les mesures corona strictes au printemps. Lorsque ces mesures sont plus douces en été, le volume du trafic internet auquel la plate-forme doit faire face diminue également. Pourtant, le trafic reste généralement plus élevé qu’avant la pandémie, même dans les périodes où peu ou pas de mesures étaient en place concernant le télétravail.

Le BNIX, qui est exploité par Belnet, gère comme un nœud le trafic de données entre les principaux fournisseurs de télécommunications belges, les grandes entreprises, les organisations internationales et le reste de la toile. L’organisation s’attend à ce que la numérisation se poursuive. Belnet travaille actuellement au renouvellement de la plate-forme BNIX afin de pouvoir traiter des volumes plus importants.

Avenir

On ne sait pas si le trafic sera aussi élevé cette année que l’année dernière. Une augmentation par rapport à la période avant la Covid-19 semble certaine, mais sans mesures strictes de télétravail, les pics les plus excessifs seront probablement stabilisés.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison