Red Hat ajoute à OpenShift un système pour les infrastructures hybrides

red hat

Red Hat intègre OpenShift Data Foundation dans OpenShift Platform Plus. Les clients ont ainsi accès à un stockage défini par logiciel pour les environnements hybrides multi-cloud.

IBM annonce qu’OpenShift Data Foundation fera partie d’OpenShift Platform Plus. Data Foundation (anciennement Container Storage) est une solution de stockage en conteneur définie par logiciel. Il permet aux développeurs d’accéder à un stockage persistant qui fonctionne dans des environnements multi-clouds hybrides. Il simplifie également la gestion des données.

Stockage persistant flexible

Ce stockage persistant est important, car les conteneurs eux-mêmes perdent leurs données lorsqu’ils sont éteints. Les appareils sont rapides et portables, mais, surtout lorsqu’ils fonctionnent en tandem avec d’autres applications, ils ont besoin d’un stockage cohérent à long terme.

Red Hat OpenShift Platform Plus permettait déjà aux utilisateurs de gérer des applications conteneurisées dans différents environnements. L’intégration d’OpenShift Data Foundation permet d’accéder à un stockage de données associé tout aussi flexible. Il est possible de conserver les données à un endroit, tout en les rendant disponibles à d’autres endroits sans qu’il soit nécessaire de les copier. En outre, la solution est fournie avec le cryptage nécessaire.

Red Hat OpenShift Data Foundation Essentials devient une partie de Red Hat OpenShift Platform Plus immédiatement. Red Hat propose également une variante avancée avec, entre autres, des options de sécurité supplémentaires.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison