Cyberattaque plante les travaux aux terminaux portuaires belges de Sea-Invest

Depuis le 28 janvier au soir, le travail est bloqué dans plusieurs ports. En raison d’une cyberattaque, plusieurs systèmes informatiques ont cessé de fonctionner. Sea-Invest, active dans les ports belges d’Anvers, de Gand et de Zeebrugge, fait partie des entreprises touchées.

Le week-end dernier, des pirates ont lancé avec succès une cyberattaque contre les systèmes informatiques d’entreprises du secteur de la pétrochimie. En Belgique, Sea-Invest rencontre des problèmes à cause de la cyberattaque.

Pas de travail possible

Les systèmes administratifs de Sea-Invest semblent avoir été sévèrement affectés. Par conséquent, les travailleurs ne peuvent pas vérifier quels navires doivent être chargés et déchargés. Par conséquent, la seule option pour les travailleurs est d’arrêter temporairement de travailler. En attendant que les systèmes informatiques soient à nouveau opérationnels, l’entreprise cherche des solutions temporaires, par exemple, en travaillant avec un stylo et du papier.

En Belgique, Sea-Invest opère dans les ports de Gand, d’Anvers et de Zeebrugge. En dehors de la Belgique, l’entreprise est active également et gère divers terminaux pour les fruits et les marchandises en vrac.

Une attaque par ransomware ?

Pour le moment, on ne sait pas s’il s’agit d’une attaque de ransomware. Cette année, cependant, les magasins Game Mania néerlandais et belges ont certainement déjà été victimes d’une attaque par ransomware. Il est également évident que les cybercriminels n’ont pas l’intention de s’arrêter.  

En tout cas, les conséquences de la cyberattaque ont un impact énorme sur les activités de l’entreprise. Voilà un autre exemple qui montre pourquoi une bonne cybersécurité est importante et doit être mise en place rapidement..

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison