Le projet APAX automatisera les processus de cybersécurité

Automation

Les incidents de cybersécurité devraient être traités deux fois plus rapidement à l’avenir. Du moins, c’est l’ambition du projet flamand APAX. Trois groupes de recherche et trois entreprises flamandes de technologie et de services ont uni leurs forces pour améliorer la cybersécurité.

APAX est un projet flamand qui vise à renforcer la cybersécurité en automatisant davantage la sécurité des systèmes en ligne. APAX est l’abréviation de Automated Posture Analysis that Scales. Au total, la réalisation du projet prendra deux ans.

Automatisation des tests

Le projet est centré sur l’automatisation. Cela permet de gagner du temps sur les questions de cybersécurité.

Plus précisément, l’objectif est d’automatiser au moins 60 % des tests de cybersécurité. Comme il y a des centaines de ces tests et que le projet durera deux ans, l’APAX pourra automatiser jusqu’à 50 des tests. D’autre part, l’APAX souhaite automatiser davantage le processus des analystes et des opérateurs en cybersécurité.

Les forces motrices

Les groupes de recherche Awingu, Ceeyu et Toreon dirigent la recherche. Les entreprises flamandes VUB Software Languages Lab, VUB Artificial Intelligence Lab et LSEC mettent leur expertise à disposition.

Le projet bénéficie également du soutien de l’Agence flamande pour l’innovation et l’entreprise (VLAIO). Le projet a reçu ce soutien parce qu’il a été sélectionné comme un projet ICON de cybersécurité. De la part de VLAIO, l’APAX recevra un soutien de 1,7 million d’euros.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison