Microsoft Defender deuxième solution antivirus la plus lente (mais est-ce important ?)

Windows Defender

Les résultats d’un laboratoire de test antivirus indépendant montrent que l’impact de Microsoft Defender sur les performances du système est relativement élevé par rapport aux autres solutions antivirus. Toutefois, cela ne signifie pas que la solution doit être abandonnée.

AV-Comparatives a partagé les résultats d’un test approfondi sur l’impact des performances des solutions antivirus les plus populaires. Les résultats montrent que Microsoft Defender obtient des résultats bien plus mauvais que la plupart de ses concurrents. Le test a été effectué sur des offres grand public de produits antivirus. À la base, la protection offerte par la version classique de Defender est identique à celle offerte par les suites payantes de Microsoft.

lire aussi

Closeup,Of,Computer,Screen,With,Address,Bar,Of,Web,Browser

K7, Panda et Eset ont obtenu les meilleurs résultats dans la comparaison, suivis de G Data et NortonLifeLock. Ces produits ont eu le plus faible impact sur le système de test d’AV-Comparatives. Microsoft arrive en 16ème et avant-dernière position, seul Total Defense suit.

Recherche avec un système léger

Les chercheurs ont utilisé un système d’entrée de gamme équipé d’un Intel Core i3, d’un SSD et de 4 Go de RAM pour réaliser leurs tests. Le système d’exploitation utilisé était Windows 10 21H2. Ils ont d’abord testé les performances sans solution antivirus active en utilisant le test étendu de PC Mark 10. Il fait également partie de notre suite d’examens des ordinateurs portables et de bureau et est considéré comme une norme industrielle fiable. Ils ont ensuite répété le test avec les différentes suites antivirus actives et ont calculé l’impact.

AV-Comparatives.org
Via AV-Comparatives.org

AV-Comparatives utilise un système de points pour cela. K7 a un score d’impact de 1,6 et Panda de 2,5. Pour Kaspersky, le score d’impact est déjà de 13 et pour Microsoft Defender, il est de 24,6. Le tout dernier, Total Defense, atteint 27,4.

Que dit-on ?

Les résultats montrent que la solution antivirus de Microsoft sur les systèmes d’entrée de gamme est plutôt bonne. D’autres solutions sont mieux optimisées. Toutefois, il ne faut pas tirer de conclusions prématurées. Tout d’abord, la configuration de test avec 4 Go de RAM n’est pas représentative d’un ordinateur portable ou de bureau dans un contexte professionnel. De plus, AV-Test ne se prononce pas sur les capacités des suites antivirus de cette étude.

Si l’on examine les chiffres d’AV-Test, on constate une situation similaire mais nuancée. AV-Test est un autre laboratoire de test indépendant qui attribue des notes aux solutions en fonction de la protection, de l’impact sur les performances et de la simplicité d’utilisation. Ces notes sont traditionnellement fixées à six. Nous constatons que presque toutes les suites de ces dernières années obtiennent six sur six, à quelques exceptions près qui n’obtiennent que 5,5. Microsoft Defender est l’une de ces exceptions.

Il est frappant de constater que dans un test de logiciels antivirus professionnels, Check Point Endpoint Security a obtenu la pire note, et de loin, avec quatre sur six. Check Point n’a pas été inclus dans le test consommateur réalisé par AV-Comparatives.

Bonne protection

Defender obtient les notes maximales en matière de protection et de convivialité, comme la plupart des autres solutions. En conclusion, on peut dire que Microsoft Defender a effectivement un impact plus important sur les performances que de nombreuses autres solutions, mais que cette différence est particulièrement perceptible sur les systèmes très légers. D’autre part, Defender est fourni gratuitement par Microsoft. Pour les configurations plus récentes, l’impact se fera à peine sentir, voire pas du tout. De plus, avec le coût supplémentaire d’un abonnement annuel à une solution antivirus, vous pouvez acheter des ordinateurs portables un peu plus puissants.

C’est pourquoi nous persistons à considérer Microsoft Defender comme la meilleure solution pour la protection des points finaux dans de nombreux cas. Microsoft, pour sa part, peut tirer profit des chiffres d’AV-Comparatives. En termes d’impact sur les performances, il est clair qu’il y a encore une marge d’amélioration importante.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison