Plus d’attaques DDoS lancées qu’avant la pandémie

DDoS aanval

Le nombre d’attaques DDoS a diminué entre 2020 et 2021. Cependant, le nombre d’attaques reste supérieur au niveau pré-pandémique.  

NexusGuard a examiné l’évolution des attaques DDoS dans son rapport intitulé « DDoS Statistical Report for 2021 ». L’année dernière, le nombre d’attaques a diminué de 13,3 % par rapport à 2020.

lees ook

Attaques DDoS : le danger se cache chez l’innocence

Saison d’attaque

Les attaquants ont constaté que la taille maximale d’une attaque atteignait 699,2 Gbps. Une augmentation de 297 % par rapport à 2020. Microsoft a également remarqué que les cybercriminels utilisent des armes plus puissantes. Fin 2021, cette société a bloqué une attaque de 3,47 Tbps, la plus grande attaque DDoS enregistrée à l’époque. La taille moyenne, en revanche, est beaucoup plus faible, à 0,76 Gbps.

C’est principalement au début de l’année que de grandes attaques ont été lancées. La taille moyenne d’une attaque au début de l’année dernière était 50 % plus importante qu’à la fin de 2021. La saison des attaques DDoS, qui commence au printemps et se termine en septembre, pourrait en être la cause.

Enfin, 2021 a été caractérisée par des attaques plus longues. 6,8 % des attaques ont dépassé 1 200 minutes. Dans ce groupe, l’attaque la plus longue a duré 15 408 minutes, ce qui correspond à une attaque de plus de dix jours.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison