Schneider Electric conseille les entreprises belges en matière de cybersécurité

schneider electric

Schneider Electric Belgique lance un département de conseil en cybersécurité. Le service s’intéresse à la fois à l’informatique et à la technologie opérationnelle pour donner des conseils.

En Belgique, il y aura bientôt un plus grand choix de sociétés offrant des conseils en matière de cybersécurité aux entreprises. Schneider Electric a annoncé qu’il allait ouvrir son propre département de conseil dans notre pays.

Combinaison de l’informatique et de la technologie opérationnelle

Les connaissances et l’expérience accumulées par l’entreprise doivent garantir le succès du service. Plus précisément, l’entreprise a construit 220 usines dans le monde. Un réseau de partenaires logiciels complète ce que Schneider Electric ne sait pas de la sécurisation de ces usines.

Quand on pense à la cybersécurité, on pense souvent à l’informatique. « De nombreuses entreprises de cybersécurité se concentrent donc sur l’informatique. Cette vision est toutefois trop limitée. Il s’agit de la combinaison de l’informatique et de la technologie opérationnelle, en particulier dans un environnement de production. Et que ce soit notre point fort », dit Patrick Hesters, consultant en cybersécurité chez Schneider Electric.

Cybermenace dans chaque pays

Les cyberattaquants se lancent dans tous les pays.Check Point Research a récemment publié une étude sur la menace des attaques par ransomware. En Belgique, il s’est avéré que 77 organisations étaient victimes chaque semaine.

Le mois dernier, Miko et le collège VIVES ont été la cible de cyberattaques. Cela affecte toujours la continuité de l’entreprise et les coûts d’une cyber-attaque peuvent rapidement s’accumuler.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison