Test de l’Oppo Reno8 Pro : une caméra avec des fonctions de smartphone  

L’Oppo Reno8 Pro se présente comme un appareil doté d’une technologie de chargement rapide et de performances constantes pendant les jeux. Le tout est complété, en théorie, par de superbes caméras qui devraient animer même la nuit. Qu’en reste-t-il dans la réalité ?

À 749 € (TVA comprise), l’Oppo Reno8 Pro se positionne dans la gamme de prix de la série T de OnePlus. Les deux sont liés à la même famille et sortent de la même chaîne chinoise chez le fabricant BBK Electronics. En général, cela se voit dans l’ADN des modèles, mais cette fois, les similitudes ne vont pas au-delà d’une gamme de prix commune.

Une affaire glissante

À la salle de rédaction, nous avons reçu la variante bleue/verte qui porte officiellement l’étiquette de couleur vert glacé. Les collègues se sont moqués de cette variante en demandant où se trouvait exactement le vert. Le téléphone est également proposé dans une couleur noire neutre. Ce modèle conserve la finition brillante, sur laquelle les empreintes digitales se voient légèrement.

Pour nous, il serait mieux si le fabricant de smartphones avait pensé à la glissance du dos. Si vous placez l’appareil sur une boîte à pain, un clavier ou toute autre surface non glissante, il est garanti que le Reno8 Pro glissera en quelques minutes.

Oppo

Le devant angulaire nous déçoit un peu. Les côtés de l’écran prennent l’attention et ne sont pas arrondis. Par conséquent, nous trouvons personnellement que l’appareil de la taille d’un écran de 6,7 pouces est inconfortable à prendre en main. Il s’agit davantage d’une question de goût et d’expérience personnels.

Il est généralement convenu que l’écran devient plus vert si l’on tient l’appareil incliné dans la main. L’appareil doit se contenter d’une résolution d’écran moins premium : FHD (1 080 x 2 412). Le taux de rafraîchissement reste au top niveau en jouant sur 120Hz.

Caméras géantes

Le principal argument de vente de l’Oppo Reno8 Pro réside dans ses caméras. Le design le souligne déjà. L’îlot de caméras arrière abrite deux caméras de la taille d’une pièce de vingt centimes.

Les caméras se trouvent dans un îlot de caméras qui s’étend jusqu’à l’arrière. L’élévation s’intègre parfaitement à l’arrière de l’appareil, sans ligne de séparation visible. Oppo a appris cette astuce dans la gamme Find X, mais ici l’îlot s’étend jusqu’au coin supérieur de l’appareil. Pour les caméras arrière, nous avons analysé les capacités des caméras du Reno8 Pro, du Reno8, du Find X5 Pro et du OnePlus 10T. Vous pouvez trouver cet article et une collection d’exemples de photos ici.

Nous nous limitons donc ici à un bref résumé. L’îlot de caméras comprend trois caméras. L’appareil photo principal a une bonne résolution de 50 MP. La caméra grand angle doit se contenter de 8 MP et un objectif macro de 2 MP complète l’îlot.

En outre, Oppo n’a pas oublié sa propre puce MariSilicon X. Cette technologie permet la réduction du bruit par l’IA et garantit que toutes les photos bénéficient de la qualité HDR. Nous donnons déjà un avant-goût des résultats ci-dessous.

De beaux extras inclus

Nous trouvons également le choix de conception de la caméra selfie frappant, car elle est située au centre du haut de l’écran. Ce positionnement est conforme à celui des autres smartphones Android, mais Oppo a construit sa propre identité pendant des années en plaçant l’appareil photo dans le coin supérieur gauche dans ses gammes les plus chères.

Pour la caméra selfie, le fabricant de smartphone sort son meilleur cheval, avec 32 MP vous pourrez vous faire bien photographier. De plus, la marque apporte une fonction autofocus à cet appareil. Il est ainsi possible de se photographier soi-même tout en floutant l’arrière-plan.

Oppo
La caméra selfie dispose d’une option autofocus. Cela vous permet de flouter l’arrière-plan même lorsque vous prenez un selfie, ce qui fonctionne bien pour la plupart, mais la fonction est un peu excessive avec les cheveux sauvages.

Une autre nouvelle fonctionnalité de la caméra selfie facilite la prise de selfies avec vos amis. En effet, une technologie intelligente permet à l’appareil de détecter lorsqu’un ami veut prendre une photo avec vous, après quoi l’appareil photo effectue automatiquement un zoom arrière de 0,8x. La fonction est remarquablement rapide, de sorte qu’en tant qu’utilisateur, vous ne vous apercevrez de rien rapidement et pourrez continuer à prendre des photos sans être gêné. Enfin, le fabricant intègre un remplacement de la minuterie pour prendre une photo. A partir de maintenant, montrez votre paume et l’appareil comptera automatiquement de trois à zéro. 

Côté vidéo, on remarque un autre petit bonus. En effet, l’appareil peut filmer un time lapse, une fonction que l’on ne trouve autrement que sur les appareils iPhone ou ses frères de la série Find X5. Cette fonctionnalité pourrait être utile aux vlogueurs ou pour filmer une courte vidéo d’une sortie avec l’entreprise. Il n’y a pas beaucoup de moments qui se prêtent à la fonction, mais en tant que bonus, c’est sympa.

Performances inférieures de la puce

À l’intérieur, le choix s’est porté sur un MediaTek Dimensity 8100-Max. Oppo a donc ignoré les SoC Snapdragon de Qualcomm, plus haut de gamme. En d’autres termes, le fabricant a mis le budget dans les performances de la caméra.

Les utilisateurs qui exigent de leur appareil des performances élevées en termes de puce auront été suffisamment dissuadés par le choix d’un MediaTek pour ne pas considérer l’appareil. Le Reno8 Pro n’a pas les spécifications pour répondre à ce public. Cela rend le choix de 8 Go de mémoire RAM encore plus évident.

Vous lisez encore ce test et la capacité des puces ne vous intéresse pas trop ? Alors, rassurez-vous, les performances des puces ne vous décevront pas pour les tâches quotidiennes que vous effectuez avec votre smartphone. Du point de vue graphique, en particulier, la différence se fait sentir.  

En termes de puissance de calcul, comme vous pouvez le constater, la Reno 8 Pro s’en sort plutôt bien. Ainsi, les cœurs de traitement de la puce MediaTek et de l’alternative Qualcomm Snapdragon sont tous deux des conceptions Cortex basées sur Arm. La différence devient plus pénible lorsque l’on regarde le côté graphique. Le GPU Mali de MediaTek ne fait aucun bruit face à l’Adreno de Qualcomm. Oppo peut promettre des performances de jeu constantes, mais elles sont généralement constamment médiocres.

Décharge rapidement la batterie

De plus, la puce ne semble pas être économique. L’autonomie de la batterie du Reno8 Pro ne vous met pas dans une journée d’utilisation normale d’un smartphone sans batterie. Dans le test vidéo, l’appareil tient 874 minutes, tandis que dans le test de performance, il abandonne après 633 minutes. Si l’on ajoute les performances des modèles concurrents, le résultat est encore moins réjouissant.

Si l’appareil a atteint la fin de l’autonomie de sa batterie à cause de tout ce travail, le téléphone se rechargera à moitié en une courte pause de 11 minutes. Grâce à sa technologie SuperVOOC d’Oppo, le chargeur a une puissance nominale de 80 watts. En outre, la recharge est désormais possible pendant le trajet en voiture pour se rendre au travail, grâce au chargeur de voiture de 80 watts (59 euros, TVA comprise). Un trajet de 19 minutes suffit pour recharger la batterie à 80 %.

Android 12 inclus

Enfin, il faut noter la décision de lancer les appareils avec ColorOS 12. La version Oppo d’Android 13 a déjà été lancée, mais selon les représentants de la marque, ColorOS13 n’était pas à temps pour fonctionner dans le Reno8 Pro par défaut.

On pensait que l’entreprise le compenserait avec une mise à jour supplémentaire, mais hélas. Pour l’instant, deux sont garantis, aucun concurrent ne tombe en dessous de ce seuil. Vous gaspillez donc déjà la première mise à jour sur la migration vers ColorOS13, prévue pour septembre 2022.

L’opposé du OnePlus 10T

Oppo opte pour un antonyme du OnePlus 10T avec le Reno8 Pro. L’accent est mis sur les caméras, où une caméra principale de 50 MP et une caméra grand angle de 8 MP définissent l’ensemble du design. Nous pensons que ce choix est justifié, car ces appareils donnent de bons résultats pour le prix de 749 € (TVA comprise).

Quelques petits extras comme la prise en main par gestes, la caméra selfie de 32 MP sur laquelle on trouve l’autofocus et la possibilité de faire un time lapse justifient encore plus la catégorie de prix. Ajoutez à cela la capacité de photographie de nuit et les photographes sur smartphone ne seront pas déçus.

Si la photographie ne vous intéresse pas, le Reno8 Pro n’est tout simplement pas à la hauteur du OnePlus 10T en termes de spécifications. Dans ce modèle, on trouve une technologie de charge plus rapide, une plus grande autonomie de la batterie et un intérieur plus intéressant. Vous trouverez plus d’informations sur ce dispositif ici.

avantages

  • Caméra principale : des photos nettes
  • Charge rapide : 50 % en 10 minutes
  • La batterie dure bien

inconvénients

  • Protection minimale contre la poussière et l’eau (IP54)
  • Puce trop bon marché
  • Dos glissant : risque de chute

L’Oppo Reno8 Pro est disponible en deux couleurs : noir et bleu/vert. L’appareil coûte 749 € pour 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Tous les prix incluent la TVA.

Politique de mise à jour d’Android : Oppo garantit que le Reno8 Pro recevra au moins trois ans de mises à jour de sécurité et deux mises à jour majeures du système d’exploitation. Ce terme commence à partir du lancement le 31 août 2022 avec Android 12.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison