Test du Dell XPS 15 (2021) : la forme plutôt que la fonctionnalité

Dell XPS 15

Une performance optimale dans un châssis mince avec un magnifique écran OLED comme la cerise sur le gâteau, le Dell XPS 15 est un véritable séducteur.

Il faut souligner que pour la suite de ce test, nous avons reçu le Dell XPS 15 pour le tester le mois dernier. Cependant, le fabricant a décidé d’équiper cet appareil d’une puce Intel de 12ᵉ génération pour le nouveau modèle 2022. Dans ce test, nous parlons du modèle 2021, mais à part la nouvelle puce Intel, presque rien n’a changé sur l’appareil. C’est pourquoi nous tenons à publier notre avis sur ce modèle.

Le Dell XPS 15 est vendu à partir de 1 372 euros hors TVA, mais notre modèle de test équipé d’un puissant Intel Core i7-11800H, d’une Nvidia GeForce RTX 3050 Ti et d’un écran OLED vous coûtera beaucoup plus cher : 2 364 euros hors TVA précisément. Les prix Dell sont susceptibles de fluctuer tout au long de l’année. Ne vous laissez donc pas trop influencer par ces chiffres et consultez leur site web pour connaître les prix actuels.

Beau et bon, mais pas léger

Un appareil Dell XPS est immédiatement reconnaissable par le grand public. Il s’agit d’un appareil élégant avec une finition en carbone à l’intérieur et des bords d’écran très fins. Le Dell XPS 15 suit le même schéma et impressionne dès la première seconde. Le châssis est robuste, mais il pèse lourd (1 964 grammes).

Dell XPS 15

Grâce à son profil fin, vous n’aurez pas à chercher un connecteur USB-A traditionnel. Outre une prise casque et un emplacement pour carte SD, vous ne trouverez que trois connecteurs USB-C. Deux d’entre eux sont compatibles avec Thunderbolt 4 et le dernier est un USB 3.2 Gen 2 avec compatibilité DisplayPort. Pour ceux qui ont un doute, utilisez toujours les deux ports USB-C de gauche pour obtenir les meilleures performances avec Thunderbolt 4 pour connecter, par exemple, une station d’accueil ou un moniteur haute résolution.

Le dongle USB-C extrêmement compact dans la boîte pour HDMI (2.0) et USB-A (3.0) est un élément extrêmement positif pour Dell. Il faut cependant ne pas oublier de l’emporter lorsque vous êtes en déplacement.

Un point négatif évident est la webcam très insuffisante. La minuscule caméra s’intègre tout juste dans la fine bordure de l’écran en haut, mais Dell a manifestement dû faire des compromis. Ce n’est que dans des espaces parfaitement éclairés que l’on obtient un résultat acceptable. Dans toutes les autres situations, il vaut mieux acheter une webcam indépendante pour une meilleure qualité.

Incroyable magnifique écran OLED

La pièce maîtresse de notre modèle de test est sans aucun doute l’écran OLED que vous pouvez configurer à volonté. En échange, vous obtenez un écran tactile 3,5K (3 546 x 2 160 pixels) avec une luminosité maximale mesurée de 440 nits. Cette dernière est plus que suffisante pour travailler confortablement à l’extérieur en cas de lumière solaire indirecte.

L’écran OLED nous impressionne par sa très large gamme de couleurs : 164 % sRGB et 110 % DCI-P3. Le panel est intéressant pour les professionnels de la création en raison de sa large palette de couleurs et les profils standard prêts à l’emploi obtiennent d’assez bons résultats :

  • sRGB : Balance des couleurs DeltaE = 5.3, Balance des blancs DeltaE = 3.5
  • Adobe RGB : Balance des couleurs DeltaE = 2,7, Balance des blancs DeltaE = 3,6
  • DCI-P3 : Balance des couleurs DeltaE = 3,8, Balance des blancs DeltaE = 4,2

Les valeurs DeltaE inférieures à 2 ne sont pas visibles à l’œil humain. Avec Adobe RGB, le Dell XPS 15 s’en approche. Le fabricant fournit un logiciel pratique permettant de modifier rapidement les profils de couleur et de les associer aux applications au moment de leur lancement.

Dell XPS 15

Dans le cadre des normes Adobe RGB et DCI-P3, nous obtenons un DeltaE inférieur à 2 pour la balance des couleurs et des blancs lorsque nous calibrons les valeurs RGB à l’aide d’un colorimètre.

Chargeur lent dans la boîte

L’écran OLED est un atout incontestable, mais il a également un impact négatif sur l’autonomie de la batterie. Le MSI Creator Z16 est doté d’un matériel presque identique, mais sans écran OLED. Dans les tests, l’autonomie de la batterie est en faveur du MSI sur toute la ligne.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, en simulant une journée moyenne au bureau avec des applications de bureau et des appels vidéo, l’ordinateur portable arrête après six heures en moyenne. Si l’on ajoute à cela les applications 3D, on atteint à peine quatre heures. Ici, vous remarquez que le Dell XPS 15 dans notre configuration est plus une station de travail qu’un ordinateur portable.

Un autre inconvénient est la lenteur du temps de charge du Dell XPS 15. Le câble d’alimentation inclus (via USB-C) prend un peu moins d’une heure pour se charger à 50 %. Le MSI Creator Z16 ne met que 27 minutes pour atteindre ce niveau de charge.

Matériel performant intégré

Les performances sont excellentes, malgré un châssis très fin. À l’intérieur, nous trouvons un Intel Core i7-11800H en tandem avec une Nvidia GeForce RTX 3050 Ti. Cette combinaison garantit des performances solides, dignes du titre de station de travail. Pour les développeurs, cette machine offre une puissance de calcul plus que suffisante, comme pour la plupart des professionnels de la création. Seuls les monteurs vidéo qui tournent beaucoup en 4K ou 8K devraient opter pour une carte GeForce plus puissante.

Dans nos benchmarks, on remarque que la Nvidia GeForce RTX 3050 Ti est aussi performante, voire légèrement meilleure, qu’une carte mobile Nvidia Quadro RTX 4000. Ceux qui veulent des performances de pointe feraient mieux de se tourner vers une machine équipée d’une RTX 3080 (Ti).

La carte vidéo vous permet d’économiser sur une machine Quadro. Les cartes GeForce peuvent, grâce à des pilotes Studio spéciaux, utiliser de manière optimale des applications telles que, par exemple, Autodesk Maya, DaVinci ou Daz Studio Pro.

Bien sûr, la carte graphique est également performante pour les petits jeux.

Châssis mince affecte les hautes performances

Associé au processeur Intel Core i7-11800H, le châssis compact du Dell XPS 15 se réchauffe assez rapidement. Dans un premier temps, nous constatons des performances optimales grâce au boost supplémentaire du CPU, mais après une demi-minute, nous perdons toute cette puissance supplémentaire et retombons à une vitesse à peine supérieure à la vitesse d’horloge de base de 2,3 GHz.

Même une évaluation de quinze minutes du CPU ne fait pas descendre l’ordinateur portable en dessous de cette vitesse d’horloge de base. Voilà une bonne nouvelle, mais il est clair qu’il pourrait être meilleur avec un châssis légèrement plus grand et plus de place pour le refroidissement. Le MSI Creator Z16 avec un processeur identique et un GPU similaire ne descend jamais en dessous de 3 GHz.

Il en va de même pour la Nvidia GeForce RTX 3050 Ti qui est un peu trop comprimée pour tenir dans ce châssis. Les performances d’un ordinateur portable disposant de suffisamment d’espace sont jusqu’à 20 % plus élevées dans notre test. Dell a sûrement réglé le TDP plus bas pour réduire la chaleur, ce qui entraîne une baisse des performances.

Conclusion

Dell fait tout ce qu’il peut pour faire tenir une station de travail puissante dans un châssis compact, et y parvient largement. L’appareil ne chauffe pas de façon désagréable et à 100 % de charge, le ventilateur est présent, mais pas trop bruyant. Si vous recherchez un design élégant et compact, vous ne trouverez pas de meilleure alternative. À notre avis, vous devriez absolument opter pour la variante avec l’écran OLED, vous ne le regretterez pas.

Toutefois, gardons à l’esprit que vous ne tirerez pas le meilleur parti des puces Intel et Nvidia avec cet appareil. Les performances sont excellentes, mais un appareil plus épais avec plus d’options de ventilation est 10 à 20 % plus performant lorsque vous exigez des performances maximales pendant de longues périodes. Est-ce un compromis que vous aimeriez faire ? Alors, le Dell XPS 15 est un excellent ordinateur portable.

Configuration testée : Dell XPS 15 (2021) : Intel Core i7-11800H, Nvidia GeForce RTX 3050 Ti, 32 Go RAM, 1 To NVMe SSD, écran brillant 15,6 pouces (3 456 x 2 160), Windows 10 Pro – 2 364 euros hors TVA.

avantages

  • Très bel écran OLED
  • Des profils de couleur bien réglés
  • Mince mais puissant
  • Haut-parleurs solides

inconvénients

  • Mauvaise webcam
  • Chargeur lent
  • Performance maximale limitée
  • Plus lourd que prévu

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison