Dans une déclaration commune, des gouvernements indiquent le futur de la Toile

internet

L’UE, les États-Unis et 32 autres pays ont publié une « déclaration sur le futur de l’internet ». La déclaration reprend un grand nombre de concepts identiques à ceux que l’on trouve dans la loi européenne sur les services numériques.

La « déclaration sur le futur de l’internet » qui vient d’être publiée, présente des concepts qui devraient définir l’internet. « Ouvert, libre, mondial, interopérable, fiable et sécurisé » : ce sont les termes que doit présenter l’internet.

Reste à savoir comment la plupart de ces objectifs pourront être atteints. L’Union européenne, quant à elle, précise dans son message que la déclaration n’aura aucun effet contraignant sur les signataires. Il reste donc à voir dans quelle mesure la déclaration aura un impact sur l’avenir de la Toile.

Accepter les services internet

La déclaration explique comment un gouvernement doit se comporter à l’égard de l’internet : « S’abstenir de fermer l’internet imposé par le gouvernement ou de détériorer l’accès national à l’internet, en tout ou en partie » est un exemple.

La déclaration condamne ainsi subtilement les pratiques de la Russie, entre autres, qui réduisent sérieusement les services internet pour sa propre population. La demande de l’Ukraine de bloquer l’accès de la Russie à l’internet serait aussi rejetée par cette déclaration.

lire aussi

Selon Microsoft, Windows 11 est suffisamment stable pour un déploiement à grande échelle

Environnement protégé

Le document traite également de la cybercriminalité et de la vie privée des utilisateurs. Il contient principalement des règles issues du règlement général européen sur la protection des données et de la loi sur les services numériques.

« Travailler ensemble pour lutter contre la cybercriminalité » et « Protéger la vie privée des individus, leurs données personnelles, la confidentialité des communications électroniques et les informations stockées sur les appareils électroniques des utilisateurs finaux » sont des éléments essentiels sur lesquels les signataires vont travailler.

Lisez la déclaration complète ici.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison