Restrictions commerciales américaines toujours nuisibles à Huawei

huawei

Les ventes et les revenus d’Huawei souffrent grandement de la perte des marchés américain et européen. Les derniers chiffres publiés par la société montrent une baisse de 5,9 % du chiffre d’affaires en un an.

Les chiffres de vente d’Huawei ne semblent pas se remettre des restrictions commerciales américaines. En fait, ils ont même baissé davantage, de 5,9 % en un an. En chiffres absolus, cela représente 301,6 milliards de yuans, soit environ 43,71 milliards d’euros.

Les chiffres des bénéfices suivent cette tendance, l’entreprise a une marge de chiffre d’affaires net de cinq pour cent. Un an plus tôt, ce chiffre était environ le double (9,8 %).

Restrictions

Aux États-Unis, la société chinoise Huawei est tombée sur un mur nommé Donald Trump en 2019. Le président américain de l’époque a décidé d’interdire les équipements de télécommunication de l’entreprise dans son pays. Le commerce a été interdit par décret, sur la base de soupçons de risque pour la sécurité nationale. Il n’y a jamais eu de preuves.

Un nouveau président n’a apporté aucun réconfort. Au contraire, Joe Biden a également détruit la dernière lueur d’espoir d’Huawei. Il a signé la loi sur les équipements sécurisés (Secure Equipment Act) et a ainsi fait en sorte que l’entreprise ne puisse plus jamais opérer dans le secteur américain des télécommunications.

En théorie, il est toujours possible d’acheter du matériel Huawei en Europe. Dans la pratique, la crainte de l’espionnage chinois est bien établie suite aux déclarations de Trump. S’il y a des soupçons sur l’achat de matériel Huawei, cela déclenche également une tempête de critiques. Le service de renseignement militaire belge ADIV en a fait l’expérience au début de cette année.

Autres dommages

Ce n’est pas tout. Les embargos commerciaux touchent également la branche des smartphones. D’une part, la société ne pouvait plus se procurer les puces sur lesquelles elle faisait fonctionner ses meilleurs appareils. D’autre part, elle a perdu sa licence Google, de sorte que les nouveaux appareils ne sont plus délivrés avec le système d’exploitation Android. Les ventes du marché des consommateurs ont chuté de 25 % dans le dernier rapport. Une perte énorme pour Huawei, qui a détrôné Samsung en 2020 de son trône de plus grand fabricant de smartphones.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison